Le FC Bayern débute à Leverkusen avec pression et dynamisme. Leon Goretzka prend la tête peu avant la mi-temps. Au deuxième tour, l’équipe de Munich n’est pas reconnaissable et concède trois buts. La distance jusqu’à Dortmund augmente.

Leverkusen : Hradecky – Wendell, S. Bender, Tah, Weiser – Aranguíz, Brandt, Havertz (Baumgartlinger, 45.) – Bailey, Bellarabi – Volland

Bavière : Ulreich – Alaba, Hummels, Süle, Rafinha (Sanches, 78e) – Kimmich, Goretzka – Müller (Gnabry, 74e), James (Davies, 77e), Coman – Lewandowski

Les choses les plus importantes en un mot : Le champion d’Allemagne de football, le FC Bayern Munich, a reçu un coup de frein douloureux dans la chasse au leader de la Bundesliga, le Borussia Dortmund. L’équipe de l’entraîneur Niko Kovac a raté sa huitième victoire consécutive avec une victoire 1:3 (1:0) au Bayer Leverkusen samedi et a perdu du terrain dans la chasse au champion d’automne Dortmund.

L’écart avec le BVB, qui a dû se contenter d’une victoire 1:1 à Francfort, est passé à sept points. L’ancien entraîneur de Dortmund, Peter Bosz, a donné au Bayer sa première victoire contre le FC Bayern depuis le 2 mai 2015 (2:0).

Après une bonne première mi-temps devant 30 210 spectateurs, les Bavarois ont pris l’avantage grâce à Leon Goretzka, qui s’est montré exceptionnel dans la nouvelle année et a marqué son quatrième but en seconde période par la tête (41ème minute). Leon Bailey (53e) avec son coup franc, Kevin Volland (63e) avec ses poussières et le remplaçant Lucas Alario (87e) ont marqué pour Leverkusen.
Les voix du jeu

Niko Kovac : « Le résultat ne dit pas ce que c’était à la fin. Nous jouons une bonne première mi-temps. La scène décisive fut le hors-jeu de Lewandowski juste avant la mi-temps. Nous devrons marquer le deuxième but beaucoup plus tôt. Nous savions que Leverkusen marcherait sur l’accélérateur en deuxième mi-temps et nous voulions éviter cela et jouer de manière compacte. « On n’a pas vraiment réussi. »

Julian Brandt :  » Bien sûr que c’était un match émotionnel. Je suis cassé, c’était super intensif. Nous étions à la hauteur des Bavarois. »

Kevin Volland :  » Tout le monde sait quoi faire. Nous jouons un football offensif et c’est pourquoi nous méritons de gagner aujourd’hui. »

Le jeu dans le journal du téléscripteur

90.+5 Minutes : Coup de sifflet final à Leverkusen !

90ème +3ème minute : Kimmich donne un coup franc dans la 16ème minute, Lewandowski reprend de la tête le ballon au but, mais le ballon passe vite le poteau.

90 minute : Ça devrait suffire. Bien qu’il y ait cinq minutes de prolongation, le langage corporel des joueurs munichois n’est pas vraiment plein d’espoir.

88e minute : Tooor pour Leverkusen ! Après un comptoir, Brandt fait fonctionner Alario, qui n’a plus qu’à pousser. 3:1.

86ème minute : La Bavière peut-elle encore marquer ici ? Bayer va frapper toutes les balles à l’arrière. L’équipe de Munich n’est plus dangereusement devant le but de l’hôte.

82e minute : La Bavière tente tout, mais Bayer est à la traîne et défend maintenant très bien. Dans la moitié de la population de Leverkusen, il n’y a pratiquement plus de pièces où jouer. Chaque action réussie des hôtes est frénétiquement célébrée par le public.

76ème minute : Coup franc bavarois. Kimmich envoie la balle dans la 16, Lewandowski s’approche de la balle, mais sa tentative manque de peu le poteau. Kovac fait maintenant entrer Davies et Sanches dans la partie. James et Rafinha quittent la place.

Minute 74 : Niko Kovac fait entrer Gnabry dans le jeu. Müller laisse la place pour cela.

73ème minute : C’était un jeu de mains ? Lewandowski passe sur le deuxième poteau, James s’empare de la surface et rencontre Weiser. Mais la balle n’était pas à la main du Leverkusener.

72ème minute : Hradecky ne semble pas très sûr sur un centre d’Alaba, mais il a le ballon en main.

68ème minute : Ce sera maintenant une phase finale sérieuse pour les Bavarois. Leverkusen joue avec confiance après les deux frappes et peut maintenant aussi prendre le rythme du jeu. La Bavière doit encore renforcer sa pression offensive. Il ne reste que 25 minutes à l’équipe de Munich.

63ème minute : Tooor pour Leverkusen ! Bayer réagit avec succès ! Weiser sert Bellarabi, qui se trouve au milieu sur le Volland autoportant. L’attaquant reste cool et espionne le ballon à Ulreich après les mailles ! 2:1.

60ème minute : Opportunité de mener Leverkusen ! Brandt est en train d’enlever la 16. La balle vole vers Kreuzeck, mais Ulreich obtient la balle qui vaut la peine d’être vue de l’angle !

57ème minute : Le match entre Leverkusen et le Bayern se transforme maintenant en un match passionnant ! Beaucoup de duels, de la haute vitesse et deux équipes qui veulent toutes les deux gagner. Nous attendons avec impatience les 35 minutes restantes.

53ème minute : But de rêve de Leverkusen ! Le coup franc de Bailey est repoussé de 28 mètres par le gardien de but. Ulreich a l’air un peu malheureux. 1:1.

Minute 52 : Bonne occasion de coup franc pour Leverkusen. A 28 mètres de la porte, Bailey est en attente.

50ème minute : Les hôtes viennent en force de la cabine. Bellarabi tente un tir à longue distance, mais sa tentative est repoussée au coin. Cela ne crée aucun danger.

46ème minute : Quelle possibilité ! Bailey joue la balle au centre. Volland raté de peu sur le cinq, Alaba clarifie au deuxième poteau au coin de la rue. De la chance pour les Munichois.

46ème minute : Les joueurs sont de retour – la seconde mi-temps est en cours ! Les deux entraîneurs s’abstiendront de changer à la mi-temps.

16.22 : Quelques statistiques après 45 minutes :

Participation : 51% (Leverkusen) – 49% (Bavière)

Tirs au but : 5 (Leverkusen) – 8 (Bavière)

Passes effectuées : 245 (Leverkusen) – 228 (Bavière)

45ème +3ème minute : mi-temps à Leverkusen !

45ème +2ème minute : Pas de but pour la Bavière ! Coman avait servi Lewandowski, qui termine Hradecky digne d’être vu avec une loupe, mais le drapeau monte – hors-jeu.

45ème minute : Amère pour Leverkusen – Kai Havertz doit quitter le terrain pour cause de blessure. Julian Baumgartlinger le remplacera.

40ème minute : Tooor pour la Bavière ! Après un flanc de Müller, Goretzka s’approche librement de la tête sur la boule cinq et se transforme en rebondissant ! 0:1.

34ème minute : Le jeu est maintenant beaucoup plus axé sur le corps. James Foult Weiser, mais il ne voit pas de carte. Aranguiz commet une faute tactique sur Coman et est averti immédiatement. Quelques secondes plus tard, Kimmich se venge en commettant une faute tactique et tire également le carton jaune.

32ème minute : James rend le jeu rapide et sert Coman. Le Français accroche un crochet au milieu et se retourne dans le long virage, mais Hradecky n’arrive pas à tenir le coup en toute sécurité. Au coin de Leverkusen.

29ème minute : Bailey tente un coup franc d’un peu moins de 30 mètres, mais le cuir est clairement au-dessus de la barre transversale – Ulreich n’a pas à intervenir.

26ème minute : Chance pour Leverkusen ! Hummels fait une excellente passe à James, qui place la balle au milieu sur Goretzka. Cependant, la balle saute peu de temps avant – Goretzka se déforme.

22ème minute : Après un départ mouvementé, le match s’est maintenant un peu calmé. Un milieu de terrain équilibré sans aucune occasion de but à signaler.

15ème minute : Les Munichois sont maintenant présents. Coman joue la balle au milieu, Lewandowski arrive au ballon en premier, mais est ensuite posé. Le jeu continue, Müller atteint le ballon et tente de tirer. Mais Bender s’éclaircit à la dernière minute.

13ème minute : Dangereuse occasion pour la Bavière ! Lewandowski sert Coman, qui joue sa vitesse et court vers Hradecky. Il cible le coin inférieur gauche, mais échoue sur le gardien de but du Bayer.

10ème minute : Après un corner pour Leverkusen, les Bavarois comptent. Goretzka pousse le ballon vers l’avant et le flanc droit jusqu’au milieu, où Lewandowski avait couru, mais Aranguiz débloque l’entrée du corner.

8ème minute : L’équipe de Niko Kovac manque vraiment la phase d’ouverture. Les Munichois ont des problèmes avec l’approche offensive des joueurs de Leverkusen, qui jusqu’à présent ont eu beaucoup plus de parts dans le jeu.

5ème minute : Prochaine attaque à voir par les Leverkuseners. Bellarabi passe à droite et frappe la balle à plat au milieu, mais Hummels peut dégager juste avant Volland.

3ème minute : Bon début pour les hôtes ! Leverkusen montre directement aux habitants de Munich à quoi s’attendre aujourd’hui. Les hommes de Peter Bosz sont très hauts, ils jouent habilement le ballon dans leurs propres rangs et mettent la pression sur le Bayern.

2ème minute : Scène de folie dès le début ! Volland réussit, Hummels prend le ballon clairement dans sa main, mais l’arbitre Stieler lâche prise. Boo appelle Satdion pour l’arbitre. Hummels tient clairement la balle dans sa main, mais il n’était qu’à un demi-mètre de Volland.

1ère minute : Le ballon roule à Leverkusen !

15h20 : Un match spécial pour David Alaba, qui disputera aujourd’hui son 328ème match obligatoire pour le FC Bayern et qui est donc à égalité avec le président Uli Hoeneß.

14h58 : Avant le match, Hasan Salihamidzic, directeur sportif du Bayern Bayern, commente Callum Hudson-Odoi, Sandro Wagner et Manuel Neuer : « Tout d’abord, je ne suis amoureux que de ma femme. Hudson-Odoi est un joueur fantastique, mais je ne peux pas vous dire s’il viendra cet été. Pour Robert, nous avons assez d’alternatives dans la tempête, même sans Wagner. Neuer a une blessure à la main et doit faire une pause aujourd’hui. Nous espérons qu’il reviendra dès que possible. »

14h45 : Les joueurs sont déjà en train de s’échauffer sur la pelouse – dans 45 minutes, c’est parti ! Le match sera mené par l’arbitre expérimenté Tobias Stieler.
James de retour dans le onze de départ

14h28 : Les files d’attente sont connues. Niko Kovac amène James Rodriguez au onze de départ pour Thiago. Kimmich est dans le milieu défensif.

13.11 : Faits et chiffres sur le match Leverkusen contre la Bavière

Le gardien Manuel Neuer est également porté disparu en raison d’une blessure indéterminée à la main droite. Il est représenté par Sven Ulreich. Les vétérinaires Arjen Robben et Franck Ribéry ne sont pas non plus présents en raison de retards dans la formation. Pour cela, Lukas Mai et Joshua Zirkzee, 17 ans, rejoignent l’équipe.
Kovac sans victoire

12h53 : Niko Kovac entretient une relation privilégiée avec l’adversaire actuel de la Bavière. Il a fait ses débuts en Bundesliga pour Leverkusen en 1996. « J’y ai passé trois merveilleuses années », explique l’entraîneur du Bayern aujourd’hui. Dans sa carrière d’entraîneur, cependant, Kovac a de mauvais souvenirs de la BayArena. Avec son ancien club, l’Eintracht Francfort, Kovac a perdu les trois matches avec une différence de buts de -3.

Avant le match d’aujourd’hui, Kovac fait l’éloge de leurs adversaires et de leur nouvel entraîneur Peter Bosz : « Sous sa direction, ils jouent quelques chevaux de plus en avant. On va se battre contre une très, très bonne équipe, avec beaucoup de force de traction, extrêmement compacte. »

12h16 : Les informations les plus importantes à l’avance :

Situation :

Les Bavarois sont en plein essor. Le vice-champion de Munich a récemment remporté sept victoires d’affilée. Les Werkself ont retrouvé leur courage après l’entrée en fonction de l’entraîneur Bosz au début du dernier tour et convaincus lors de la victoire 3:0 à Wolfsburg.

Personnel :

L’équipe de Munich doit se passer du capitaine et gardien national Neuer, mais aussi des vétérans Ribéry et Robben qui risquent d’être éliminés. Dans la région de Leverkusen, Lars Bender est remplacé par Weiser.

Statistiques :

Le FC Bayern n’est qu’à un peu plus loin dans l’équilibre des matchs entre les deux équipes à Leverkusen avec 16-10-13.

Spécial : En duel avec les meilleurs clubs, l’équipe de Leverkusen n’a rien à gagner cette saison. Aucun point n’a été marqué contre les 6 premiers du tableau avec 5:19 buts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *