Les lots du palais d’art « Ukraina » ont été tirés au sort : L’Allemagne fera partie du Groupe B de la phase préliminaire du Championnat d’Europe de football 2012 et affrontera les Pays-Bas, le Danemark et le Portugal. La chance allemande traditionnelle du tirage au sort n’a pas porté ses fruits – les autres équipes de haut niveau l’ont bien mieux gagnée.

Le tirage au sort dans le Liveticker

Le tirage au sort des poules du tour préliminaire du Championnat d’Europe de football de l’été prochain est terminé. « Hammer group » sera probablement le mot le plus utilisé ce vendredi soir. L’Allemagne est tirée au sort dans le groupe B, les adversaires : Pays-Bas, Portugal, Danemark.

Voici les autres groupes :

  • Groupe A : Pologne, Grèce, Russie, République Tchèque.
  • Groupe C : Espagne, Italie, Irlande, Croatie.
  • Groupe D : Ukraine, Suède, France, Angleterre.

Le tirage au sort dans le Liveticker :

19h53.

Enfin une merveilleuse création de mots : le groupe B est un « groupe de dynamite » ! Dit l’entraîneur danois Morten Olsen de tout le monde. C’est ainsi que la rédaction de sueddeutsche.de se dit au revoir. Jusqu’au prochain tirage au sort, avec un peu de chance avec Mehmet Scholl.

19h45.

Le négatif du point de vue allemand : les joueurs doivent rester longtemps assis dans les airs, ce qui rend leurs muscles moins souples. Les soirées des jours de repos peuvent être ennuyeuses pour des matchs comme celui de la Pologne contre la République tchèque. Le mythe du « lot chanceux traditionnel allemand » peut être mis en sommeil.

Ce qui est positif : les fans allemands peuvent voyager loin à l’est et explorer de nouvelles régions. L’équipe peut prouver qu’elle est désormais la meilleure équipe des Pays-Bas. Manuel Neuer peut montrer que même les coups francs de Cristiano Ronaldo sont durables.

19h37.

Oliver Bierhoff, le manager de l’équipe nationale sur ARD : « Après l’euphorie, c’est peut-être une bonne chose qu’il soit un peu poussé par le tirage au sort. C’était un peu trop pour moi. Ça devient très sérieux dès le début et ce n’est pas facile pour nous de jouer en Ukraine sur le plan logistique ».

Aux prospects ? « Nous espérons que tout le monde sera en bonne santé au camp d’entraînement, alors je ne m’inquiéterai pas, et nous aurons assez de qualité. »

19h20.

Voici quelques informations sur les sites du Groupe B :

Kharkov : la deuxième plus grande ville d’Ukraine avec 1,4 millions d’habitants. C’est loin à l’est, près de la frontière russe. Le stade s’appelle Metalist, un peu plus de 41 000 spectateurs y ont leur place. Un homme très influent de la ville est Olexandr Jaroslawsky, président et patron du club Metalist Kharkov et l’un des oligarques riches incompréhensibles en Ukraine. A vol d’oiseau Munich – Charkow : 1800 kilomètres. A vol d’oiseau, quartiers allemands à Sopot sur la mer Baltique polonaise jusqu’à Kharkov : 1300 kilomètres.

Lviv, : 740 000 habitants, à l’extrême ouest du pays, près de la frontière polonaise. L’Arena Lviv est une nouvelle construction pour près de 40 000 spectateurs. A Lviv, l’oligarque s’appelle Petro Dyminsky. A vol d’oiseau, Francfort-sur-le-Main – Lviv : 1100 kilomètres. A vol d’oiseau, quartiers allemands de Sopot à Lviv : 735 kilomètres.

19h18.

Le sélectionneur national néerlandais Bert van Marwijk : « J’ai vu les autres sélectionneurs du Groupe B et je n’ai pas vu de visages heureux. C’est le groupe le plus lourd, mais il a ses avantages. »

Lequel ? « Que moi et tous les joueurs sommes très motivés. »

19h10.

Entraîneur national Löw sur ARD :

« Je pense que c’est probablement le groupe le plus lourd, le plus intéressant et le plus équilibré. Nous pouvons nous attendre à des duels intéressants. »

« Il n’y a pas d’opposants au désir ni à la peur. C’est un marteau-EM. En Coupe du Monde, il y a aussi le Costa Rica ou l’Equateur. Mais je n’ai pas peur. »

« Seul celui qui a la meilleure forme peut remporter le titre, où tout s’arrange. Nous sommes six mois avant le SE. Nous devons être en pleine forme et nous avons une chance. »

19h02.

Les questions : Les Néerlandais seront-ils de nouveau présentés comme ça récemment au 0:3 à Hambourg ? Qui joue le latéral droit Cristiano Ronaldo ? Et les Danois trouvent-ils assez de Grands Mäcs en Ukraine pour redevenir champions d’Europe comme en 1992 ?

18h58.

Mehmet avale dans le studio d’ARD et dit : C’est son premier tirage. C’est peut-être le diable de l’épidémie ? Il faut dire aussi que le Groupe C avec l’Espagne, l’Italie et la Croatie n’est pas drôle non plus. Surtout pour les Irlandais.

Les données de jeu pour l’équipe allemande :

9 juin, 20h45 : Allemagne – Portugal à Lemberg (Lviv)

13 juin, 20h45 : Allemagne – Pays-Bas à Charkow

17 juin, 20h45 : Allemagne – Danemark à Lemberg (Lviv)

18h56.

Le murmure n’est pas seulement audible au Palais de l’Art de Kiev ! Pays-Bas, Danemark, Portugal !

Les autres groupes :

  • C : Espagne, Italie, Croatie, Irlande.
  • D : Ukraine, Angleterre, Suède, France.

18h54.

Vraiment !!!! L’Allemagne dans le Groupe Hammer ! Les Pays-Bas, le Portugal, le Danemark sont les adversaires ! Marco van Basten a rassemblé tous ces éléments. Un Hollandais. Il verra ce qu’il en retirera.

18h53.

Le groupe A est complet : l’Allemagne rejoindra-t-elle le petit groupe ? Non ! La Russie vient en Pologne, les Tchèques, les Grecs. Maintenant le groupe B. C’est l’escadron Hammer !

18h51.

Groupe C : La Croatie rejoint l’Irlande et l’Espagne

Groupe D : Seden vient en Ukraine et en France.

18h49.

D’autre part, le groupe du marteau (pas la mort ou le meurtre !) a déjà été déterminé : le groupe B. Les Hollandais et les Danois sont rejoints par les Portugais. Et ceci à Kharkov et à Lviv. Je me demande si Löw et Bierhoff vont juste dire une petite prière.

18h47.

Maintenant les lots du pot 3 : Il doit y avoir des Polonais dans la salle, parce qu’il y a des applaudissements, voire des rires : Votre groupe A devient un petit groupe : la Grèce suit les Tchèques en Pologne. Le match d’ouverture du 8 juin à Varsovie sera le suivant : Pologne – Grèce.

18h44.

Oh Giovanni, pauvre Giovanni : Trapattoni doit affronter l’Espagne avec son Irlandais dans les tours préliminaires. Puis un message important : Horst Hrubesch sort sa première balle du bol avec sa main et non avec sa tête. Il place l’Irlande en position C3, après l’argot Hrubesch « Si sri ».

Et puis les Français arrivent chez les Ukrainiens dans le Groupe D.

18h42.

La deuxième fée en action : Zinédine Zidane. Il retire les équipes du top 4 et fait du groupe A un groupe encore plus beau. Les Tchèques arrivent aux Polonais. Le groupe C, par contre, est parfois d’une beauté médiocre. Les Hollandais sont rejoints par les Danois.

18h40.

La première fée en action est : Marco van Basten. Et il envoie ses Néerlandais en Ukraine : Groupe B, Kharkov et Lviv. L’Espagne dans le Groupe C, Gdansk et Poznan.

18h38.

Peut-être l’un ou l’autre lecteur veut-il nous envoyer rapidement son groupe désiré ? Veuillez commenter ci-dessous. Merci. Je m’en occupe.

18h35.

Le bon vieux chauve de tous les tirages de l’Uefa est de retour : Gianni Infantino, secrétaire général de l’association. Il est également actuellement en charge du tirage au sort de la Ligue des champions et, comme toujours, explique le mode de tirage au sort en premier. Phew. On va t’épargner ça.

18 h 30.

La cérémonie autour d’un tel tirage au sort devient aussi de plus en plus théâtrale. Bientôt, ce sera l’équivalent des Grammy Awards. Seules les personnes de l’auditoire ne sont pas tout à fait comparables : Joachim Löw ici, Lady Gaga là.

18h27.

Une nouvelle balle de jeu doit bien entendu être introduite. Le partenaire en articles de sport de l’Uefa veut aussi gagner de l’argent. La balle s’appelle « Tango ». De toutes les choses. Pour les personnes d’une quarantaine d’années, c’était le bal de leur jeunesse, et maintenant le mythe du « Tango » doit être ressuscité. Ou est-ce juste une mauvaise copie ? Voyons ce que diront les gardiens de but après le premier match. « (« Il vole au coin de la rue ! »).

18 h 26.

Les représentants de toutes les équipes gagnantes seront sur scène. Paul Breitner, Horst Hrubesch et Oliver Bierhoff représentent les trois équipes championnes d’Europe allemandes. Viktor Ponedelnik, 74 ans, originaire des onze vainqueurs de l’Union soviétique en 1960, est également présent et porte des lunettes de soleil des services secrets. Breitner porte un ballon de football dans ses mains.

18h15.

Les premiers détails décisifs sont connus :

1. la répétition générale : Espagne, Allemagne, Irlande, Grèce.

Deux. Le Los-Feen : Zinédine Zidane, Peter Schmeichel, Marco van Basten et la fée Horst Hrubesch. Hrubesch va-t-il couper les balles dans les bols ?

18h12.

Mehmet Scholl, expert de l’ARD, ose aller loin : « Je n’ai pas du tout peur de la France. » Oh. Je me demande si Nicolas Sarkozy le sait. Et le journaliste de l’ARD au Palast estime que « toutes les autres nations ne veulent tout simplement pas que les Allemands participent à la phase préliminaire ». Eh bien, la peur de la domination allemande circule en Europe.

18h10.

L’ARD intercepte le manager Oliver Bierhoff et l’entraîneur national Joachim Löw devant le palais. Bierhoff dit qu’il a peur d’exprimer ses souhaits. M. Bierhoff ! Tu ne seras pas superstitieux !

Et Löw ? « Nous le prendrons comme il vient. » Eh bien, c’est une nouvelle de dernière heure.

18h05.

Viktor Ianoukovitch, premier ministre de l’Ukraine, entre en scène. Il est convaincu que le SE sera une « grande fête ». Il invite tout le monde à venir en Ukraine et en Pologne pour découvrir l’hospitalité slave. La délégation allemande préférerait probablement rester en Pologne, Monsieur Ianoukovitch.

18 h 01.

Elle commence au palais « Ukraina ». Un groupe de danse national en pantalon large, rouge et bleu saute, tourne et montre cette célèbre danse assise d’Europe de l’Est, que les enfants allemands aiment défigurer comme une promenade de canard. C’est coloré, fort et beau.

17h48.

Autre nouvelle en marge de l’événement : des militantes ukrainiennes des droits des femmes ont manifesté ce matin à Kiev contre la prétendue légalisation de la prostitution prévue pendant le tournoi. Cinq militants de l’organisation Femen ont manifesté seins nus devant le stade olympique, montré des banderoles et crié des chants. Après environ cinq minutes, la police est apparue, a tiré les manifestants dans un véhicule et est partie avec eux. Une porte-parole de l’Union européenne de football, l’UEFA, tente d’influencer le gouvernement ukrainien à légaliser la prostitution lors du Championnat d’Europe de football qui se déroulera du 8 juin au 1er juillet 2012.

17h46.

Un groupe de marteaux (les mots « groupe de la mort » ou « groupe d’assassins » sont interdits par la présente loi) le serait :

Espagne, Portugal (Croatie), France (Danemark).

Et puis aussi dans le groupe B avec les sites éloignés de Charkow et Lemberg (Lviv).

17 h 43.

Il y a maintenant deux pôles : Le Los-Dusel allemand serait parfait, si….

… ils se retrouvent dans le Groupe A parce que les sites de Varsovie et Wroclaw ne sont pas trop éloignés du quartier de la DFB à Sopot. Et parce qu’alors ni l’Espagne ni les Pays-Bas n’attendront comme adversaires, mais la Pologne.

… du pot trois, la Suède ou la Grèce est tirée en plus.

… du pot quatre Irlande ou République Tchèque.

17h38.

Bienvenue au tirage au sort des groupes préliminaires du Championnat d’Europe de football. Mais ne t’excite pas ! Certains grands noms du football allemand croient en la force des onze de la DFB, quel que soit l’adversaire. « En ce qui concerne la SE, rien ne peut vous choquer. L’équipe allemande a été consolidée et a passé la qualification avec brio », a déclaré Franz Beckenbauer. Et comme vous le savez, il a toujours raison. Jupp Heynckes, l’entraîneur du Bayern, déclare également à propos du tirage au sort : « Peu importe pour l’équipe nationale allemande, elle est tellement bonne que nous allons gagner. Peu importe le groupe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *